Pixel facebook

Développer la confiance en soi… (🧠PSYCHOLOGIE)

par | Juil 26, 2021 | Youtube | 0 commentaires

Comment développer la confiance en soi ?

Avant de tout savoir sur « Comment développer la confiance en soi« , vous avez peut-être remarqué un autre article sur mon blog: « Les lois de la confiance en soi« … Alors pour faire simple, cet article fait suite à ce que nous allons voir maintenant, et nous allons beaucoup plus loin sur ce sujet. N’hésitez-donc pas à aller lire cet article et à regarder la vidéo qui l’accompagne. 

La confiance en soi… Un sujet très demandé !

Le saviez-vous ? Le sujet de développement personnel le plus demandé est celui sur Comment développer la confiance en soi… Que ce soit des particuliers ou dans le monde de l’entreprise mais aussi en politique… La demande est énorme ! 

La confiance en soi est Innée ou acquise ?

Attention ALERTE SPOILER ! C’est pratiquement QUE du acquis !

Même si certaines personnes ont ça de manière innée, il faut reconnaître que c’est plutôt une qualité rare.

C’est donc une très bonne nouvelle pour nous tous, nous pouvons TOUS développer cette faculté et travailler sur nous pour acquérir cette compétence UTILE ! Vous ne trouvez pas?

En revanche, ce qui s’acquière n’est jamais totalement acquis. Et oui il fallait bien un petit point négatif dans cette belle histoire! Il faudra donc travailler sur la confiance en soi toute sa vie. 

Et pire encore: cela peut se perdre…

On n’est jamais TOTALEMENT en manque de confiance !

Quand quelqu’un vient me voir avec ce problème, je lui répond toujours cela veut tout dire et rien dire… 

  • Dans quel secteur vous n’avez pas confiance en vous?
  • Depuis combien de temps avez vous perdu cette confiance?
  • etc…

En effet, un element déclencheur peut être à l’origine de cette perte de confiance en soi.

La confiance en soi au travail

Au travail, le fait d’avoir une certaines confiance en ses compétences, mais aussi en sa capacité à accomplir un travail donné augmente considérablement la confiance en soi. Cela transparaît également dans l’attitude générale: On envoi le message « Je sais ce que je fais, faites-moi confiance! » à ses collègues (et plus généralement, à ses interlocuteurs).

Evidement, cette qualité professionnelle essentielle est extrêmement recherchée par les recruteurs. Si vous devez chercher un travail et effectuer un entretien d’embauche, il faudra alors effectuer un gros travail sur vous pour gonfler à bloc votre manque de confiance. 

Pour aller plus loin dans la posture à avoir pendant un entretien d’embauche, n’hésitez pas à consulter: Comment placer ses mains pendant un entretien

 

comment positionner ses mains pour un entretien d'embauche

Le syndrome de l’imposteur

Avoir le syndrome de l’imposteur c’est quoi ?

C’est avoir l’impression d’avoir une place, un statut, que l’on ne mérite pas. Je ne parle pas uniquement au niveau professionnel évidement, cela peut aussi être au niveau des qualités que l’on me donne.

Généralement on refuse de l’entendre ou de croire en cette situation car on a l’impression que l’on ne mérita pas ça.

Qui est généralement touché par le syndrome de l’imposteur?

Généralement, ce syndrome atteint les personnes qui ont un certain niveau intellectuel.

Cela ne veut pas dire que ceux qui n’ont jamais eu ce syndrome de l’imposteur n’ont pas un bon niveau intellectuelle (heureusement) mais les études démontrent que ceux qui sont le plus souvent touchés par ce problème ont un niveau intellectuel haut.

Pourquoi ?

Quand on a un certain niveau intellectuel, et que l’on s’aperçois de la quantité de chose à connaitre pour maîtriser un sujet, cela provoque une grande panique émotionnelle car la personne a conscience de la quantité de travail. Mais ce n’est pas tout…

Vous êtes aussi conscient

  • Que vous pouvez faire des erreurs
  • Que vous ne saurez jamais tout
  • Vous aurez plus souvent tendance à vous remettre en question

Et finalement, vous prenez donc conscience de l’immensité de la tâche… 

C’est de cette manière que né le syndrome de l’imposteur: par la prise de conscience de l’immensité de la connaissance à acquérir pour maîtriser un sujet 

Le syndrome de l'imposteur - Blog développement personnel facing - Dominique Molle

Les Conséquences d’avoir le syndrome de l’imposteur…

C’est très simple et vous vous en doutez un peu… Le fait d’avoir le syndrome de l’imposteur et donc de se sentir submergé par autant de travail à accomplir, empêche tout simplement l’action ! 

Forcément:

  • c’est beaucoup de travail !
  • cela demande un niveau de connaiscence énorme pour réussir à réaliser ce projet.
  • Qui suis-je pour faire ça ?
  • Pourquoi serais-je légitime plus qu’un autre ?

Tout cela pour vous dire que si vous pensez ça, alors vous ne sortez pas de votre zone de confort et donc, en quelque sorte, vous ne réaliser pas vos rêves. 

Pour aller plus loins, on n’ose pas:

  • prendre des initiatives
  • montrer ce que l’on vaut vraiment
  • faire savoir ses ambitions
  • s’affirmer (dire non)
  • quitter un job pesant
  • Lancer sa propre boîte
  • etc…

Le manque de confiance en soi n’est pas une fatalité

En adoptant certaines bonne pratiques dans votre quotidien, vous allez renforcer jour après jour votre assurance. Vous allez vous affirmer et oser enfin, être celui ou celle que vous êtes vraiment ! Mais surtout, faire ce que vous voulez. 

Que pouvons-nous faire pour nous améliorer ? 

Comprendre d’où vient ce problème !

Pourquoi je manque de confiance en soi ? et surtout dans quel secteur ! Car comme je l’ai dit plus haut, nous ne pouvons pas manquer de confiance dans tous les secteurs. 
Par exemple:

Quelqu’un vient vous voir avec un problème de confiance et vous dit:

« On me demande de manager une équipe, d’être un leader et de parler en public ce qui me faire affreusement peur… ». Vous l’avez compris, son principal problème est la prise de parole en public. Il faudra alors tout simplement travailler sur la prise de parole pour éradiquer ce manque de confiance que votre patient-client a développé. 

Comme vous pouvez le voir, cela peut se guérir très souvent de manière rapide par un simple travail quotidien.

Bien entendu, il faudra creuser sur le « pourquoi » ce problème est survenu (par exemple en psycho-analyse) pour déterminer quel a été l’élément déclencheur… Mais pour l’exemple, vous avez une bonne idée de la manière simple et rapide de trouver l’origine d’un manque de confiance en soi.  

Souvenez-vous… il y a toujours une raison et toujours une solution à un problème 

Se connaître soi-même !

C’est la base de tout… pour pouvoir évaluer le problème, et remonter à la source de votre conflit interne, vous devez vous connaître ! En règle générale, une personne qui se connaît réellement n’aura pas de problème de confiance en elle !

On dit généralement de ces personnes qu’elles sont au centre d’elles-mêmes.

C’est un élément essentiel pour se sentir bien en toute circonstance. (Et je veux bien évidement parler de circonstances ordinaires). 

Par exemple, dans mon cas, j’ai beaucoup de facilité à prendre la parole en public. Prendre la parole devant 10 personnes est une chose, mais prendre la parole devant un public de 500 voire 1000 personnes c’est complètement différent. 

Nous pouvons donc dire que c’est plus ordinaire de prendre la parole devant 10 personnes que devant une salle de 1000 personnes ! Vous voyez dans cet exemple que même quelqu’un de rodé à ce genre d’exercice pourrait éprouver des difficultés devant une petite modification de la règle. 

 

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Pin It on Pinterest

Shares
Share This