Pixel facebook

L’Effet de Halo ou le Poids des Premières Impressions

par | Mai 1, 2021 | Non classé | 0 commentaires

Avez-vous déjà été influencé(e) par la première image que vous avez eue d’une personne, d’un lieu ou d’un produit ? Vous est-il déjà arrivé de juger de la qualité d’une personne ou d’un produit au premier regard.

 

Même si ce n’est pas votre cas, notons que la plupart des gens jugent les personnes ou les choses sur l’apparence physique ou dès la première impression. Cela devient systématique car notre système cognitif traite les autres informations que nous recevons pour les faire correspondre à la première impression. Très peu de gens sont conscients de ce phénomène. C’est l’Effet de Halo. L’Effet de Halo est le fait d’attribuer des qualités à quelqu’un uniquement sur la base de son apparence physique. Il s’agit d’un biais cognitif selon lequel notre première impression sur une personne influence notre perception globale de sa personnalité. Vous retrouverez dans cet article plus d’informations pour comprendre comment l’Effet de Halo se manifeste dans nos vies.

Origine et Principe théorique de l’Effet de Halo

Le terme « halo » fait allusion aux auréoles qu’on peignait sur la tête des saints pendant la période médiévale. En termes de biais cognitif, le halo représente la lumière positive que nous plaçons sur les personnes ou les choses en raison de leur apparence physique. Voici comment tout a commencé.

Effet de Halo - Peinture médiévale - Facing Blog - Dominique Molle

Origine du concept « Effet de Halo »

La notion d’Effet de Halo a été inventé en 1920 par le psychologue Américain Edward Thorndike. Ce dernier avait remarqué le phénomène chez des militaires suite à quelques expériences. On demandait à des officiers d’évaluer leurs subordonnés sur l’intelligence, le leadership et le caractère, sans leur avoir parlé.

L’objectif de Thorndike était de comprendre comment des traits physiques spécifiques non liés influençaient le jugement global d’une personne. Sur la base des résultats, il remarqua que l’évaluation de chaque candidat était liée à l’apparence de ses traits physiques. Par exemple, un officier attrayant et de grande taille était perçu comme étant le plus intelligent et meilleur que les autres.

Selon les recherches de Thorndike l’apparence physique pèse de tout son poids lorsqu’on se fait une opinion d’une personne nouvellement rencontrée. Autrement dit, les gens jugent les personnes et les choses à partir de leur apparence physique.

Principe de l’Effet de Halo

La thèse de Thorndike est que les gens ont tendance à juger de la personnalité de quelqu’un sur la base d’un trait extérieur qui n’a aucun rapport. C’est un jugement subjectif qui peut influencer négativement votre appréciation des qualités de la personne.

Les travaux de Thorndike furent approfondis par le psychologue Solomon Asch en 1946. Sa théorie est que l’opinion que les gens se font sur les autres dépend fortement de la première impression. En d’autres termes, l’opinion que nous nous faisons sur les autres vient généralement d’une information précoce que capte notre système cognitif. La première impression est si forte qu’elle finit par déterminer notre perception globale de la personne.

Dans une expérience menée par Asch, on lisait aux participants deux listes d’adjectifs décrivant une personne. Les adjectifs étaient les mêmes, mais l’ordre était inversé sur les listes. La première liste comportait des adjectifs allant du positif au négatif, tandis que la deuxième présentait les adjectifs dans le sens inverse.

Les participants évaluaient la personne en fonction de l’ordre dans lequel les adjectifs étaient lus. Les adjectifs présentés en premier avaient plus d’influence que les adjectifs présentés ensuite. Lorsque les traits positifs étaient présentés en premier, les participants évaluaient la personne positivement. Mais lorsqu’on présentait les traits négatifs en premier, les résultats étaient moins positifs.

Ainsi, si votre première impression sur une personne est positive, vous allez surement lui attribuer d’autres vertus. Dans le cas contraire, vous supposerez chez cette personne des traits moins positifs comme l’apathie ou la paresse, en fonction de votre impression.  C’est l’Effet de Halo. Le problème est que cela n’est pas forcement vrai, même si ce phénomène se produit régulièrement dans nos vies.

Comprendre l’Effet de Halo dans la vie quotidienne

L’Effet de Halo est peut-être un terme nouveau pour vous, mais il est présent dans presque tous les aspects de la vie. Que ce soit au travail, à l’école ou lorsque vous rencontrez de nouvelles personnes, l’Effet de Halo est présent.

L’Effet de Halo se fait également sentir dans le domaine de la santé et même dans les campagnes de marketing. Nous vous donnons ci-dessous de plus amples informations pour comprendre comment ce phénomène se manifeste dans chacun de ces domaines

L’Effet de Halo sur l’attractivité ou apparence physique

Nous savons déjà que l’Effet de Halo se fonde sur les premières impressions et l’apparence physique. Il est donc logique que cette théorie influence notre attrait pour les autres. L’expression « amour au premier regard » est souvent liée à un trait physique ou extérieur qui vous attire chez une personne.

Si une personne vous plait au premier regard cela vous fera croire à d’autres choses positives sur cette personne. Imaginez que vous êtes dans un café. Vous y voyez quelqu’un de bien habillé et vous le(la) trouvez physiquement attirant(e). Vous pouvez supposer que cette personne est intelligente, drôle et qu’elle a une bonne éthique de travail, ce qui n’est pas forcément le cas.

Supposons maintenant que dans le même café vous aperceviez une autre personne en tenue de sport ou très mal habillée. Ses vêtements sont en désordre et ses cheveux sont tirés en arrière. Cette personne pourrait être plus vertueuse que la première. Cependant, vous allez peut-être la percevoir comme paresseuse, désorganisée et apathique, Ce qui n’est pas forcement vrai.

Effet de Halo - le look - Facing Blog - Dominique Molle

L’Effet de Halo sur le lieu de travail

L’Effet de Halo est régulièrement à l’œuvre sur le lieu de travail. Vous pouvez supposer qu’un collègue habillé de manière formelle a une bonne éthique de travail. À l’inverse, un autre collègue en tenue décontractée peut être jugé comme n’ayant pas la même éthique. Rien de tangible ne peut confirmer cet a priori. Au moins nous comprenons que c’est de cette manière que se construisent les préjugés.

L’Effet de Halo influence de plusieurs manières notre perception des autres dans le cadre du travail. Les managers peuvent évaluer leurs subordonnés en fonction d’un seul trait plutôt que de l’ensemble de leurs performances. Par exemple, l’enthousiasme ou l’attitude positive d’un employé peut éclipser son incompétence. Son attitude positive va cependant lui valoir un meilleur rapport qu’un autre employé. Là encore, cela n’a rien à voir avec ses compétences réelles.

L’Effet de Halo dans le cadre du travail peut également avoir un impact sur le revenu. Une étude publiée dans le Journal of Economic Psychology a révélé qu’en moyenne, les serveurs attrayants gagnaient environ 1 200 dollars de plus par an en pourboires que leurs collègues peu attrayants.

Les candidats à un emploi sont également susceptibles de ressentir l’impact de l’Effet de Halo. Si un employeur considère un candidat comme attrayant ou sympathique, il est probable qu’il le juge également intelligent, compétent et qualifié. L’apparence physique n’a aucun rapport dans ce contexte. Un autre candidat moins attrayant pourrait en effet être plus compètent que celui-ci.

L’Effet de Halo en milieu scolaire

L’Effet de Halo peut jouer un rôle dans le milieu éducatif. Les enseignants peuvent interagir différemment avec les élèves en fonction de leur attractivité. Des enquêtes ont montré que les enseignants avaient de meilleures attentes à l’égard des enfants qu’ils jugeaient plus attrayants.

Si l’Effet de Halo n’est pas surveillé dans ce domaine, cela peut nous conduire à autre chose. En effet, Il est aussi possible que des enseignants soient plus enclins à donner de meilleurs traitements à des élèves qu’ils jugent plus attrayants. Nous pouvons évaluer ce phénomène dans le quotidien de notre vie.

Les mêmes effets se produisent en fonction du niveau d’éducation. Sur le plan moral, par exemple, vous pouvez surestimer un professeur de haut rang rempli de titres. Tandis qu’un conférencier moins gradé peut vous paraitre moins vertueux. On voit que sur la base des titres, votre perception globale de la personnalité du professeur sera positive. Pourtant, cela n’est pas forcement vrai. L’autre conférencier pout toujours être plus vertueux.

L’Effet de Halo dans le domaine médical

Malheureusement, l’Effet de Halo peut aussi jouer dans le domaine de la médecine. Un médecin, par exemple, peut évaluer un patient à partir de son apparence physique sans effectuer de tests préalables. Cela pourrait cependant mal tourner. Le fait est que l’apparence physique d’un patient peut complètement influencer, voire fausser un diagnostic.

Il est également possible de juger de la santé d’une personne dès la première impression. Par exemple, vous pouvez croire qu’une personne qui a bonne mine est nécessairement en bonne santé. Ce n’est pas forcément le cas. Vous pourriez aussi associer à tort une personne maigre à une personne malade. Ce n’est pas forcément le cas non plus.

L’Effet de Halo sur la condamnation des crimes

En comprenant le mécanisme de l’Effet de Halo, il n’est pas étonnant qu’il agisse aussi au tribunal. Une expérience de simulation de jury fut menée par le Journal of Research in Personnality de l’université de Toronto au Canada. Le but de cette étude était d’examiner les effets de l’apparence physique sur le jugement de culpabilité et la sévérité de peine pour un accusé.

Les résultats de cette expérience ont révélé que les accusés physiquement attirants étaient évalués avec moins de certitude de culpabilité que les autres. Au premiers, le jury recommandait même une peine moins sévère.

De cette expérience on comprend que l’attrait physique peut jouer un rôle sur le jugement de culpabilité et la sévérité des peines au tribunal. Dans cette perspective, Il n’est pas surprenant que les accusés perçus comme attirants soient susceptibles de recevoir des peines plus clémentes que les autres accusés pour le même crime.

L’Effet Halo comme stratégie de persuasion en Marketing

Les spécialistes du marketing et les publicitaires utilisent l’Effet de Halo depuis longtemps, qu’ils en soient conscients ou non. Ils savent qu’en associant un produit à quelqu’un d’attrayant ou de célèbre, ils augmentent la valeur perçue du produit. Les célébrités, les belles figures et les beaux visuels employés dans le marketing publicitaire servent l’Effet de Halo.

Effet de Halo - Marketing - Facing Blog - Dominique Molle

L’Effet de Halo par le soutien des célébrités

Le soutien de célébrités ou autres figures d’autorité est un phénomène courant dans l’histoire du marketing. La logique est la suivante : « si X personne importante a utilisé le produit Y, il doit être extraordinaire ». En fait, si l’attrait de la célébrité est suffisamment fort, cela suffit largement pour attirer de la clientèle.

L’Effet de Halo est très puissant lorsqu’on associe une célébrité à un produit. Le problème survient lorsque votre produit et votre marque sont associées à une célébrité qui s’attire ensuite des ennuis. La célébrité ternit son image et bien évidemment celle de l’entreprise dont il/elle promeut le produit ou la marque.

L’Effet de Halo par les beaux visages sur un design

Depuis des décennies, les publicitaires utilisent des personnes au physique raffiné pour vendre leurs produits. On le remarque souvent sur des produits comme les parfums, les vêtements et même les gammes de toilette. Vous l’avez déjà peut-être remarqué.

Il faut cependant garder à l’esprit que l’image de la personne à elle seule ne suffit pas toujours à faire bouger les choses. Cela dépend aussi du public et de leur perception du modèle sur le produit. Autrement dit, l’efficacité de la publicité dépendra aussi de la perception qu’ont les clients de la personne modèle qui figure sur le produit.

Par exemple, si cette personne est de bonne réputation, les gens auront tendance à lui attribuer d’autres qualités positives. Votre produit fera alors plus de ventes. Toutefois, cela peut aussi fonctionner au sens inverse car l’Effet de Halo est une épée à double tranchant. L’Effet de Halo peut augmenter ou réduire le taux de vente d’un produit.

L’Effet de Halo et la qualité visuelle d’un site web

Vous comprenez déjà comment fonctionne l’Effet de Halo en marketing. Le principe est le même avec les sites web. L’identité visuelle de votre site, sa photographie et sa configuration générale peuvent induire un Effet de Halo. C’est bien cela, la configuration physique de votre site compte. Une page web bien faite donne déjà une impression de sérieux et de professionnalisme.

L’apparence d’un site est un facteur déterminant pour savoir si les gens partiront au premier clic ou non. La disposition des couleurs et la qualité de la photographie influence fortement la perception globale de votre site. Ainsi, si vous désirez attirer plus de trafic sur votre site, soignez sa configuration visuelle. Un site web bien configuré augmente déjà sa valeur perçue.

Cependant, cela ne signifie pas que les sites bien conçus sont aussi les plus pertinents. Ce n’est pas vrai du tout. Il faut simplement noter que l’apparence est capitale même dans le business en ligne. Le fait est que les gens ont tendance à associer la beauté à la qualité. Il est important de garder cela à l’esprit. Si vous le faites, l’Effet de Halo pourra jouer en votre faveur.

Comment neutraliser l’Effet de Halo

Nous savons déjà que l’Effet de Halo est présent dans de nombreux domaine de la vie. Prendre conscience de ce phénomène peut vous aider à comprendre comment il affecte votre vie. Qu’il s’agisse d’une nouvelle personne ou d’un nouveau produit, l’Effet de Halo peut nous induire en erreur en faussant notre jugement. Heureusement, il existe des moyens pour éviter cela.

Effet de Halo et débiaisage cognitif ou suppression des préjuges

Pour minimiser l’influence de l’Effet de Halo, on peut recourir à diverses techniques de débiaisage cognitif. Vous pouvez par exemple ralentir votre processus de raisonnement. Cela dit, si vous rencontrez une personne pour la première fois, ne la jugez pas tout de suite.
Essayez plutôt de vous en faire deux opinions possibles. Puis, attendez jusqu’à ce que vous ayez obtenu plus d’informations sur cette personne. Au bout d’un certain temps, vous serez en mesure de choisir l’opinion initiale qui était la plus proche de ce que vous percevez maintenant.

L’Effet de Halo ne se limite pas à la façon dont nous regardons les autres. Il joue aussi un rôle dans la façon dont nous jugeons les choses telles que les produits et les marques. Par exemple, si une certaine marque de produit vous fait bonne impression la première fois, vous serez plus enclin à acheter ses produits. Vous le ferez même si votre impression n’a aucun rapport avec la qualité du produit en question.

Effet de Halo - influence sur le Marketing - Facing Blog - Dominique Molle

Pour éviter cela, vous devez toujours tenir compte des préjugés lorsque vous achetez des produits. Car la marque qui vous convient le mieux, n’est pas forcément la plus populaire ou même la plus médiatisée.

Effet de Halo Vs Effet Cornes

Il est vrai que nous devons rester conscients de l’Effet de Halo. Nous devons cependant également être attentifs au cas où ce préjugé fonctionne en sens inverse. On parlerait alors d’ Effet Cornes. Il fonctionne comme l’Effet de Halo mais dans l’autre sens. Une mauvaise première impression pourra influencer négativement, voire durablement notre jugement global.

C’est pourquoi nous avons parfois une mauvaise perception d’une personne que nous ne connaissons même pas, juste parce qu’elle appartient à un groupe que nous n’admirons pas. De la même manière, si une personne n’aime pas l’apparence d’un produit, elle ne l’achètera pas malgré la qualité de ce produit, ce qui serait bien dommage.

Il ne faut donc pas se laisser manipuler par la force des premières impressions. Aucun trait extérieur positif ou négatif d’une personne ou d’une chose ne devrait déterminer votre jugement. Prenez le temps de vous informer d’avantage ou de faire votre propre expérience.
Ainsi, si jamais il vous arrivait de donner votre opinion sur une personne ou un produit, souvenez-vous de l’Effet de Halo et de son grand impact. Prenez le temps de rassembler plus d’informations avant de juger.

Ne vous limitez pas à la première impression ou à une information précoce. Cela vous permettra d’éviter les effets secondaires néfastes de l’Effet de Halo.

Conclusion

La première impression, est capitale, ne l’oubliez pas. Les premières minutes de votre discours ou de votre entretien influencent particulièrement la perception que l’on aura de vous. Faites donc attention à votre attitude et à vos mots.

Si vous êtes une personne publique, votre humour, votre charisme et votre apparence feront jouer l’Effet de Halo en votre faveur. N’hésitez pas à faire bonne impression dès les premières minutes.

A l’inverse, prenez conscience de l’effet de Halo et ne vous arrêtez pas à la première impression. Ce n’est pas parce qu’un candidat est petit de taille ou qu’il arrive en retard qu’il sera incompétent dans son job. Ce n’est pas parce qu’une personne est mal habillée qu’elle est forcément moins vertueuse.

Prenez du recul et laissez votre première impression évoluer. Ne laissez pas votre première impression vous priver des services ou de l’amitié d’une personne compétente. Que votre première impression ne vous empêche pas non plus de profiter des avantages d’un produit.
Nous avons tous fait l’expérience de l’Effet de Halo d’une manière ou d’une autre.

Nous savons donc qu’il nous conduit à juger une autre personne à tort ou à raison sur la base d’un seul et unique attribut. Étant donné la puissance de ce phénomène dans nos vies, il peut être difficile de distinguer les préjugés des faits.

Il est donc utile de ralentir votre processus de réflexion afin de garder l’équilibre dans le jugement. En faisant cela, non seulement vous prendrez des décisions plus objectives et mieux informées, mais vous serez aussi une meilleure personne.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Pin It on Pinterest

Shares
Share This